Mon chien

Quelles solutions antiparasitaires pour mon chien ?

Dès que les températures deviennent plus clémentes, c’est l’arrivée tant redoutée des propriétaires d’animaux : les tiques, les puces mais aussi les phlébotomes, les aoûtats et les moustiques. Autant d’ennemis qui peuvent transmettre des maladies comme la piroplasmose, la leishmaniose, la borréliose, les dermatites mais aussi des allergies et des surinfections. Ces maladies peuvent être fatales et entraîner la mort de nos amis poilus.

Il faut donc les protéger avec des solutions antiparasitaires efficaces. Tandis que les solutions naturelles commencent à envahir le marché, certaines sont de plus en plus controversées à cause des puissants pesticides qu’elles contiennent.

Nous allons évoquer et voir ensemble les différentes solutions antiparasitaires pour chiens ainsi que leur efficacité.

La pipette antiparasitaires

La pipette antiparasitaire est appréciée des utilisateurs de part sa praticité d’application. On peut en acheter aussi bien chez son vétérinaire, en animalerie que dans certains supermarchés. Son efficacité est rapide puisqu’il faut seulement entre 24 et 48 heures pour que l’effet insectifuge ou insecticide soit efficient.

L’application des pipettes antiparasitaires :

  • Pour les chiens de moins de 10 kg, au niveau de la nuque uniquement en écartant au maximum les poils afin d’atteindre la peau.
  • Pour les chiens de plus de 10 kg, il faut répartir en 3 points le produit de la nuque jusqu’à la base de la queue, toujours en essayant d’appliquer celui-ci au contact de la peau.

Il y a deux grandes catégories de pipettes : les insectifuges (naturelles) et les insecticides (chimiques).

  • Les pipettes insectifuges contiennent des principes actifs naturels aux extraits de lavandin, géraniol, margosa et pyrèthre. Elles doivent être utilisées à titre préventif uniquement car elles ne tuent pas les parasites mais les repoussent. Il est donc conseillé de les appliquer sur un chien dénué de parasites.
  • Les pipettes insecticides contiennent des pesticides. Elles peuvent être utilisées même si l’animal est porteur de parasites. Contrairement aux pipettes insectifuges qui repoussent les parasites sans les tuer, les pipettes insecticides les tuent ou les blessent grandement, jusqu’à les faire tomber de votre chien.

La pipette antiparasitaires est plutôt résistante à l’eau même si une utilisation prolongée et abondante dans celle-ci peut nuire à son efficacité, surtout si l’application est récente.

L’avantage de la pipette c’est que le chien n’est pas forcé de porter un collier en permanence. Le produit se répand sur la peau de l’animal et lui offre une protection jusqu’à 4 semaines pour les puces, et 3 semaines environ pour les tiques.

En terme de budget les prix sont très variables selon la molécule présente et l’efficacité de celle-ci.

Je conseille donc les pipettes antiparasitaires pour les personnes :

  • Qui ne laissent ni le collier ni le harnais sur le chien à la maison.
  • Qui ne souhaitent pas mettre un second collier à leur chien.
  • Qui ne souhaitent pas utiliser des pesticides et autres molécules puissantes pour traiter leur animal.
  • Qui recherchent une solution pratique, rapide et assez efficace (selon la molécule choisie).
  • Qui sont prêtes à inspecter leur animal régulièrement car même avec des pipettes insecticides, il est tout à fait possible de retrouver des tiques sur l’animal.
  • Qui sont prêtes à suivre un calendrier afin d’administrer la dose une fois par mois.
Beagle qui court dehors

Le collier antiparasitaires

En animalerie, c’est la solution antiparasitaires la plus vendue et préférée des propriétaires de chiens. Et pour cause, il suffit de le placer et d’adapter la longueur du collier à notre chien et le voilà protégé des tiques, puces et poux jusqu’à 8 mois ! Bon d’accord, il faut tout de même attendre quelques heures que le produit se répande sur le corps de votre loulou mais l’application reste super simple !

Le collier antiparasitaire peut s’acheter partout : en animaleries, en supermarchés ou chez le vétérinaire.

Comme pour les pipettes, on retrouve deux grandes catégories de colliers antiparasitaires ;

  • Les colliers insectifuges, qui contiennent des agents naturels.
  • Les colliers insecticides, qui contiennent des pesticides, parfois même interdits en agriculture. C’est le cas de l’imidaclopride qui est interdite en France uniquement pour agriculture, depuis le 1er septembre 2018.

La plupart des colliers antiparasitaires sont waterproof mais attention, il ne faut pas de baignade prolongée.

Le collier antiparasitaire est conseillé pour les personnes :

  • Qui souhaitent une protection durable pour leur animal.
  • Qui sont un peu tête en l’air et qui ne sont pas copains avec les dates et les calendriers.
  • Qui ont un chien qui vit ou reste quasi exclusivement dehors.
  • Qui ne dorme pas avec leur chien. Je m’explique : comme nous l’avons vu plus haut, certains colliers contiennent des pesticides et notamment de l’imidaclopride ainsi que de la fluméthrine. Ces substances sont tout de même assez toxiques et il est donc conseillé de ne pas dormir avec un animal qui porte ce type de collier.
  • Qui n’ont pas d’enfants. Là encore, c’est toujours la faute aux pesticides présents dans les colliers antiparasitaires. Les enfants doivent limiter le contact avec l’animal qui vient de se faire traiter ou qui porte un collier insecticide.
Berger allemand fleurs

Le tickless

Le tickless est un petit nouveau sur le marché des solutions antiparasitaires français mais il a certainement de beaux jours devant lui.

Le tickless éloigne les tiques et les puces de l’animal, grâce aux ultrasons qu’il diffuse en continu.

Il offre une protection dans un rayon de 1,5 mètres autour de l’animal. Il ne protège pas des moustiques et phlébotomes. Il est efficace jusqu’à 12 mois. Le tickless a la taille d’une médaille et, comme elle, il s’accroche au collier du chien.

Il est donc immédiatement efficient et complètement naturel puisqu’il a une action insectifuge seulement. Il ne contient aucun pesticide.

Je précise que l’utilisation seule du tickless pour la protection des parasites est un peu limitée. Il vaut mieux l’utiliser comme solution complémentaire, surtout pour les personnes vivant en zones rurales.

Contrairement aux autres solutions antiparasitaires, le tickless ne nécessite pas de respecter une posologie particulière. Il est adapté aux chiens mais aussi aux chats de n’importe quel gabarit.

Le tickless doit être placé sur le collier ou harnais du chien en permanence. Ce qui signifie que, à l’intérieur aussi le chien doit l’avoir sur lui. Si ce n’est pas le cas, on peut aussi placer le tickless à proximité du panier de l’animal.

Pour le moment, les avis semblent mitigés mais je pense qu’il n’est pas toujours très bien conseillé. La nouveauté du produit l’incommode un peu. Son efficacité est je pense, extrêmement variable selon l’environnement où vit le chien mais aussi où il va se promener.

Il est résistant à l’eau mais il est conseillé de le sécher rapidement après une exposition intense à celle-ci.

Autrement dit, si votre chien ne peut s’empêcher d’aller se prélasser dans chaque ruisseau et chaque flaque d’eau, le tickless ne sera pas vraiment efficace.

Je conseille le tickless aux personnes :

  • Qui laissent le collier en permanence sur le chien, y comprit à l’intérieur.
  • Qui ont un chiot ou une femelle gestante ou allaitante.
  • Qui vivent plutôt en milieu urbain sinon, il sera utilisé en méthode complémentaire.
  • Qui aiment la nouveauté et se faire sa propre opinion d’un produit.
  • Qui ne souhaitent pas mettre de produits naturels ou non, sur leur animal.
  • Qui dorment avec leur animal et qui ont des enfants.
Deux braques qui courent dans un champs en fleurs

Le tic-clip

Là encore, c’est un moyen de protéger son animal qui est assez nouveau sur le marché des antiparasitaires animaliers.

Le tic-clip c’est une médaille chargée en énergie qui a un effet insectifuge sur les parasites.

Comment ça fonctionne ? La médaille brouille les capteurs des parasites grâce au champs vibratoire qu’elle fabrique autour de l’animal. Les parasites ne reconnaissent donc plus les animaux porteurs du tic-clip comme des proies éventuelles, dans un rayon de 1,5 mètres.

Son efficacité dure deux ans, par contre sa protection n’est pas complète puisqu’elle n’est utile que pour les tiques et les puces.

Cette médaille protège les chiens, les chats mais aussi les chevaux et l’homme des parasites.

Elle est complètement résistante à l’eau. Il est d’ailleurs conseillé de la rincer à l’eau claire pendant une minute une fois par mois afin de la recharger.

Je conseille la médaille tic-clip au personnes :

  • Qui ont un animal qui adore l’eau.
  • Qui ont un chiot ou une femelle gestante ou allaitante.
  • Qui vivent en ville ou sinon il est préférable d’utiliser une méthode complémentaire.
  • Qui souhaitent une protection complètement naturelle.
  • Qui n’ont pas installé de collier anti fugue à leur chien car l’effet serait compromis.
  • Qui n’ont pas de chatière avec aimant ou émetteur car là aussi, l’efficacité du tic-clip serait compromis.
Chien noir dans  champs de lavande

Le comprimé antiparasitaires

C’est sans doute la méthode la plus efficace de toutes mais c’est aussi la plus controversée et la plus toxique pour l’animal.

Le comprimé le plus connu contient du fluralaner.

Qu’est-ce que le fluralaner ? Pour faire simple, c’est un puissant insecticide qui est administré par voie orale et qui circule dans le sang, d’où son efficacité. Il promet une protection pendant 12 semaines contre les puces et les tiques. Attention toutefois car, pour que les puces et les tiques entrent en contact avec le fluralaner, ils doivent mordre l’individu et goûter son sang. Le risque de transmission des maladies n’est donc pas exclu.

Il faut se rendre compte de la toxicité du produit. C’est un insecticide que l’on donne à manger à notre chien. C’est tout de même un peu radical comme méthode. Néanmoins, il est vrai que c’est une solution antiparasitaire efficace et que pour les chiens qui ont déjà eu de graves problèmes de santé à causes de certains parasites, il peut être véritablement la solution.

Je pense qu’il ne faut pas ignorer qu’en août 2017, plusieurs centaines de décès ont été enregistrés et plusieurs milliers de chiens ont témoigné des effets secondaires.

Il ne faut pas ignorer non plus que les tiques, les puces et les autres insectes ennemis de nos chiens, transmettent des maladies qui provoquent le décès de certains d’entre eux chaque année. C’est donc un dilemme cornélien qui s’offre à nous à chaque printemps.

Les comprimés naturels existent aussi mais attention, ils sont malheureusement nettement moins efficaces. Ils contiennent de la vitamine B, de la poudre d’ail, de levure et du sulfate de zinc. Ces comprimés sont conseillés pour une utilisation préventive et complémentaire.

Je conseille les comprimés antiparasitaires pour les personnes :

  • Qui ont un chien qui a eu des problèmes de santé et qui ne doit plus attraper de maladies transmissibles par les parasites.
  • Qui souhaitent être soulagé des parasites pendant plusieurs semaines et qui ne culpabilisent pas de donner à manger de l’insecticide à leur chien.
  • Qui ont un chien très sujet aux tiques, aux puces, et qui vivent dans une région à risque.
  • Qui ont un chien qui adore l’eau.
chien dans champs de tulipes

Les solutions antiparasitaires naturelles

Comme je l’ai cité plus haut il existe des alternatives naturelles ! Vous n’êtes donc pas obligé de vous résigner à donner des pesticides et insecticides à votre chien !

En effet, les colliers et pipettes antiparasitaires ainsi que les comprimés existent en version chimique mais aussi en version naturelle.

Il y a aussi des remèdes naturels, comme le vinaigre des 4 voleurs. Cet élixir contient une dizaine de plantes médicinales. On trouve notamment du thym, de l’ail, du clou de girofle mais aussi de l’absinthe. C’est un insectifuge naturel qui a fait ses preuves. Il faut en vaporiser avec parcimonie car ce produit n’est à la base, pas directement destiné aux animaux.

Les huiles essentielles peuvent être de très bon répulsifs contre les parasites. Particulièrement celles de menthe, de géranium, de lavande et de tea tree.

Attention tout de même de bien diluer les huiles essentielles dans une base d’huile de coco ou d’eau. Il ne faut pas non plus appliquer le mélange directement sur la peau de l’animal.

Enfin, si vous avez un chat sachez qu’elles sont toxiques pour lui.

Si vous souhaitez passer sur du naturel, il faut savoir que les produits sont plus efficaces lorsqu’ils se complètent. C’est à dire que en plus de la pipette antiparasitaires, il faudra certainement appliquer un spray répulsif et un shampoing en plus. C’est l’action de plusieurs agents qui vont permettre de mieux protéger votre chien.

Si vous et votre chien êtes des citadins la méthode naturelle est vraiment conseillée car les tiques et les puces sont moins présentes. Il n’est donc pas nécessaire de lui imposer des produits chimiques.

En revanche, si vous habitez en milieu rural il faut avoir conscience que la méthode naturelle ne sera peut-être pas suffisante pour bien protéger votre loulou. Malgré tout, il peut être intéressant d’essayer afin de préserver votre poilu des pesticides.

Je conseille des solutions antiparasitaires naturelles aux personnes :

  • Qui habitent en ville.
  • Qui ont un chiot ou une femelle gestante ou allaitante.
  • Qui ont un chien qui a des problèmes de peau ou une peau fragile.
  • Qui ne souhaitent tout simplement pas mettre des pesticides sur leur chien.
  • Qui se préoccupent de l’environnement.
  • Qui inspectent régulièrement leur chien.
  • Qui ont un chien qui n’attire pas trop les tiques et les puces.
  • Qui ont des enfants.
  • Qui dorment avec leur poilu.
chien berger dans champs

Voilà nous avons fait le tour ensemble des solutions antiparasitaires les plus connues mais aussi les nouvelles, ainsi que de leur efficacité. Sachez que chaque individu ne réagit pas de la même manière aux différents agents de protection. Il y a aussi des chiens qui malheureusement attirent beaucoup les tiques et les puces, il faudra donc choisir la solution qui convient le mieux à votre animal.

Des solutions antiparasitaires innovantes sont commercialisées et elles sont sûrement les solutions de demain. Elles permettent de réduire la pollution liée à la fabrication de produits antiparasitaires insecticides et de ne pas empoisonner notre animal.

Dans tous les cas il ne faut pas oublier d’inspecter régulièrement votre animal.

Souvenez-vous que le naturel c’est vraiment une superbe alternative… si elle fonctionne ! Car les tiques, les puces, les moustiques et les autres parasites apportent des maladies qui s’avèrent parfois incurables. Il est donc important de protéger nos loulous du mieux que l’on peut. Cela peut passer par l’utilisation d’insecticides… Finalement, entre les parasites et les insecticides, il n’y a pas de solution parfaite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s