Mon aquarium

Comment éviter les algues dans un aquarium ?

Que l’on soit aquariophile ou amateur, avoir un aquarium est un véritable plaisir. Apprécier notre œuvre et voir les poissons s’épanouir dans l’environnement que nous leur avons créé est grisant.

scalaires

Mais parfois, les algues viennent entacher ce petit bonheur et elles sont si coriaces, qu’elles persuadent certains aquariophiles d’arrêter leur activité favorite.

Pourtant, il est assez simple d’éviter l’apparition des algues. Je vous explique les précautions à prendre afin que vous ne connaissiez pas le fléau des algues.

Sommaire

Où placer l’aquarium dans la maison ?

Eloigner l’aquarium des rayons du soleil

La première chose à faire pour éviter les algues dans votre aquarium, c’est de déterminer son emplacement dans la maison. Idéalement, il faut choisir un endroit sombre et s’assurer que le soleil n’atteindra pas l’aquarium.

Aquarium en tour au milieu d'un loft

La lumière du soleil, si elle est trop présente, fait proliférer les algues dans l’aquarium car elle est trop puissante.

De plus, en été le soleil ajoute des degrés supplémentaires à la température de l’eau qui est déjà généralement trop élevée. Il vaut mieux donc prendre toutes les précautions possibles dès le départ.

Placer l’aquarium à proximité de prises

Ensuite pour le côté pratique, il est important de vérifier qu’il y a des prises électriques à l’endroit où vous souhaitez installer l’aquarium.

Vous en avez besoin pour la filtration qui restera branchée absolument tout le temps.

Le chauffage devra lui aussi, rester branché au moins en période hivernale.

Enfin, la lumière qu’il est judicieux de raccorder à un programmateur afin de ne pas se soucier du temps d’éclairage quotidien.

Vous avez donc besoin d’au moins 3 prises pour installer votre aquarium.

Choisir un meuble pour votre aquarium

La dernière chose à prendre en compte lorsque l’on installer un aquarium, c’est de lui choisir un bon support.

Il faut savoir que 1 litre équivaut environ à 1 kilogramme et qu’il faut ajouter le poids du sable et des décorations de l’aquarium. Pour un aquarium de 30 litres, cela représente entre 35 et 45 kilos ! Vous imaginez donc qu’un aquarium de 100 litres ne pourra être placé sur un meuble Ikea…

Nano bac sur meuble

Prenez donc soin de choisir un support robuste pour votre aquarium. Idéalement, choisissez un meuble spécial aquariophilie sinon, assurez-vous bien qu’il pourra supporter le poids demandé.

Enfin si vous êtes en appartement et que l’aquarium est particulièrement grand : 500 litres et plus, il est préférable de se renseigner auprès du syndic de la copropriété afin de déterminer si cela est possible ou risqué.

Combien de temps faut-il éclairer son aquarium ?

Il est très important de régler dès le départ, le temps d’éclairage de l’aquarium car c’est la cause principale de la présence d’algues dans un aquarium.

La première chose à se demander c’est : est-ce que mon aquarium contient ou va contenir des plantes naturelles ?

  • Si oui, il faut éclairer entre 8 à 10 heures par jour selon la luminosité présente dans la pièce et le matériel utilisé. Au-delà de 10 heures par jour, les algues vont commencer à proliférer considérablement.
  • Si non, vous n’avez en théorie pas besoin de lumière artificielle ! Vous pouvez l’allumer quelques heures par jour dans un but esthétique mais n’excédez pas 5 heures.
Aquarium planté avec une combattant femelle rouge

Vous l’avez compris, la lumière artificielle peut être la cause des algues si elle est allumée trop longtemps. Elle est nécessaire pour les plantes naturelles mais vos poissons n’en ont pas besoin, ils se contentent de la luminosité présente dans la pièce pour avoir un cycle jour/nuit.

Les plantes naturelles : une aide efficace contre les algues

Comment cela est possible ? Pour simplifier, vos plantes naturelles et vos algues se nourrissent des mêmes éléments. Avoir des plantes naturelles en masse dans l’aquarium permet donc de ne pas laisser le champs libre aux algues et de maîtriser leur prolifération.

Il y a tout de même une condition pour que vos plantes naturelles protègent l’aquarium des algues : l’aquarium doit être planté à hauteur de 80% de sa surface. Au-dessous de ce pourcentage, les plantes n’ont pas ce bénéfice de barrière anti-algues.

Olantes aquatiques

Au départ, optez pour des plantes à croissance rapide car elles consomment plus de nitrates et phosphates que les plantes qui poussent lentement. Rappelons que les phosphates et les nitrates sont les éléments qui apportent en partie, les algues.

Pour que vos plantes grandissent correctement, pensez à bien éclairer suffisamment et à les nourrir avec de l’engrais 1 fois par semaine.

Idéalement vous avez prévu un substrat pour les planter et vous leur apportez du CO2 quotidiennement.

Faire des changements d’eau réguliers pour éviter les algues

Les changements d’eau permettent d’évacuer l’accumulation des éléments dont se nourrissent les algues : les déjections des poissons, le surplus de nourriture et les cadavres que l’on a pas retrouvé par exemple.

Dans le milieu naturel, ces éléments polluants sont naturellement transformés, mais en aquarium c’est à nous d’effectuer ce renouvellement. Les changements d’eau permettent aussi une oxygénation plus importante de l’eau.

Pour les aquariums de 100 litres ou moins, on enlève 1/3 de l’eau toutes les trois semaines environ. Vous pouvez aussi les effectuer toutes les 2 semaines et retirer moins d’eau.

Pour les aquariums qui ont un grand volume, 20% une fois par mois est suffisant.

Nourrissez vos poisson sans excès pour éviter les algues

Le nourrissage est un moment important car il faut que tout le monde ait récupéré sa part mais en même temps, il ne faut pas que trop de nourriture se retrouve au fond et se dégrade. Trop de nourriture c’est un peu comme trop de poissons ; cela permet la prolifération des algues. Il est donc important de savoir bien la doser.

poissons exotiques colorés qui mangent

De plus, selon les poissons que l’on possède, on doit parfois donner plusieurs types de nourritures :

  • Nourriture pour les poissons exotiques
  • Nourriture des poissons de fond (corydoras)
  • Nourriture pour les crevettes
  • Nourriture pour les mangeurs d’algues (pléco, ancistrus)

Pour les poissons exotiques, il y a une astuce pour se repérer assez facilement. Il suffit de distribuer les granulés et d’attendre entre 30 secondes et 1 minute. S’il reste des granulés qui n’ont pas été mangés, il faut les retirer de l’aquarium à l’aide d’une épuisette.

Pour les autres poissons il faut vraiment donner en fonction de leur nombre. Si vous possédez un ancistrus par exemple, il ne faut pas lui donner une pastille tous les jours mais plutôt une par semaine.

Ne surpeuplez pas l’aquarium

Une surpopulation à des conséquences désastreuses dans un aquarium puisque lorsque l’on s’en aperçoit, il est déjà trop tard. En effet, c’est très souvent la mortalité qui nous alerte que quelque chose ne fonctionne pas. Mais la surpopulation apporte aussi des algues.

Cichlidés jaunes et bleus

Avoir un aquarium surpeuplé c’est :

  • Un aquarium qui devient sale très rapidement.
  • Des poissons qui développent des maladies.
  • Des poisson malheureux car en manque d’espace et d’oxygénation.
  • La prolifération des algues.
trois discus

Les algues se développent facilement dans un milieu riche en ammoniaque. Avoir trop de poissons, c’est trop de nourriture et donc trop de déjections par rapport au volume d’eau. La qualité de l’eau se dégrade et l’ammoniaque est trop présent. Les algues en profitent pour croitre considérablement pendant que vos poissons décèdent un à un.

Voilà pourquoi on conseille généralement de ne pas introduire trop de poissons d’un coup, ils bouleversent l’équilibre fragile de votre aquarium et cela est un facteur d’algues.

Testez l’eau régulièrement

Un test d’eau permet de voir comment se porte l’aquarium. C’est un peu sa carte d’identité. On peut tester un paramètre en particulier de manière précise grâce aux tests en gouttes, sinon les tests bandelettes permettent un aperçu général de vos paramètres d’eau.

Teste d'eau en bandelette

Pour les algues, ce sont toujours les nitrites et nitrates qui nous intéressent car ils sont facteurs d’algues. Si le test montre qu’ils sont élevés, on peut trouver la raison de ce taux incorrect et ainsi déterminer la cause des algues :

  • Ce sont des organismes en décomposition qui produisent les nitrites. Donc un ou plusieurs cadavres que vous n’avez pas trouvé peuvent être la cause de ce dérèglement.
  • Les plantes qui pourrissent et deviennent marron sont aussi à retirer sans tarder.
  • La nourriture distribuée en trop grande quantité tombe dans le fond de l’aquarium et se dégrade. Elle génère de l’ammoniaque, facteur d’algues.

Prévenir et éviter les algues est donc tout à fait possible. Si toutefois il est déjà trop tard, pas de panique ! Les algues ne sont pas nocives pour vos poissons. Il est avant tout question d’esthétique.

Souvenez-vous aussi qu’avoir des algues est tout à fait normal, si elles ne sont pas trop envahissantes.

Si vous suivez les conseils de cet article, votre aquarium ne sera jamais envahi par les algues !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s